Ce menu nécessite le plug-in flash player

  Le bois et les déchets verts
Les déchets verts font l'objet d'une collecte spécifique. Les bois secs et les bois peints sont quant à eux triés. Ces déchets valorisables font l'objet d'un traitement spécifique.
Le site de Chalandry-Elaire est le seul site dans le département des Ardennes à traiter le bois et les déchets verts.
 
 
La valorisation des déchets verts

Alimenté par les coupes de professionnels et collectivités, ces dépôts font l'objet d'un broyage et d'un traitement qui, en accélérant le processus naturel de dégradation, transforment cette bio masse en compost. Surveillé par des sondes, un système de soufflerie d'air et d'arrosage optimise le processus bactériologique de dégradation naturelle des déchets. Les eaux souillées et de ruissellement sont drainées vers une station d'épuration intégrée au site. Lorsque le produit est hygiénisé, un criblage est mis en place : les matières fibreuses, les plus lentes à se dégrader, sont réintroduites dans le processus.
Répandu ensuite en andrain, l'ensemble est stocké et surveillé quatre mois avant d'être vendu aux professionnels.
 
 
La valorisation du bois

L'objectif est de réaliser de la bio masse à partir du bois d'emballage (classe A) collecté qui est mélangé à de la plaquette forestière et à des écorces. L'ensemble est broyé, déferraillé et amalguamé. Il est ensuite vendu comme combustible à des chaufferies collectives.
Le bois peint ou traité (classe B) est séparé du bois noble. Il est ensuite déféraillé et broyé sommairement pour alimenter les chaufferies équipées pour le traitement des fumées.
 
Schéma du traitement des déchets verts
 
Schéma Traitement déchets vert